Newsletters ( suite )

Ton corps te dit : Aime-toi ou ce que le "mal-a-dit" m'enseigne

Notre corps nous avertit des dysfonctionnements que nous pouvons générer suite à des événements qui nous ont marqués et que nous ne sommes pas parvenus à digérer.

Toute douleur chronique ainsi que tout mal-être nous appellent à un changement.

L'objectif de ces newsletters est d'amener à une prise de conscience , préalable nécessaire pour pouvoir amorcer un changement.

Elles sont élaborées à partir du vécu des consultations  ou du vécu personnel.

Astrologie, santé et énergie- 23/09/2018

Au travers de l'exemple des 2 planètes principales que sont le soleil et la lune dans notre thème, je vais vous parler du lien entre ces 2 planètes et des incidences possibles sur notre santé.

Nous savons aujourd'hui l'importance de notre plexus solaire, notre second cerveau comme l'appelle la science dorénavant.

Il est le centre gérant nos émotions et notre capacité à digérer les événements de notre vie. C'est donc notre soleil intérieur, celui qui exprime notre rayonnement à l'extérieur. C'est là tout le symbolisme du soleil en astrologie qui représente le père, la création, notre part masculine que l'on cherche à exprimer, le conscient, la foi en la vie mais aussi l'homme idéal. Dans notre thème, si le soleil est mal aspecté, c'est-à-dire entravé dans son fonctionnement, nous nous retrouverons avec des difficultés relationnelles avec notre père puis avec notre partenaire de couple si nous n'avons pas pris conscience du problème et si nous ne l'avons pas réglé. Il peut s'en suivre aussi un besoin excessif de réussite car nous voulons prouver à notre père que nous sommes à la hauteur ou un manque de volonté ou de confiance en la vie et en l'autre. Tout cela s'exprimera dans notre corps et notre psyché avec les risques de crise de foi, d'orgueil ou de pessimisme face à la vie ou de grande fatigue car nous puisons trop dans ce centre ; avec un risque de manquer de magnésium.

A l'inverse, la lune dans notre thème exprimera la mère, la femme idéale, notre sensibilité, notre "goût" de la famille, notre intuition, notre inconscient et notre part féminine. Si cette planète est mal aspectée dans notre thème, autrement dit son fonctionnement est entravé, alors nous aurons du mal à exprimer notre tendresse, à nous fier à notre intuition et nous pourrons avoir des problèmes de sécheresse de la peau ou encore de digestion difficile par exemple, avec un risque de manquer de calcium.

Bien des blessures émotionnelles remontent à notre enfance et ont été déclenchées ou plutôt révélées par nos parents afin que nous puissions voir plus clair en nous et, les réglant, faire de notre vie un joyeux rayon de soleil nourrissant toute vie qui nous approche. 

 

Alimentation et énergie - 30/04/2018

Les recherches scientifiques actuelles sur l'alimentation et ses bienfaits sur la santé tendent à nous prouver le rapport existant entre l'aliment, sa couleur en particulier, et l'incidence sur la santé qu'il peut avoir. Curieusement, semble-t-il, la couleur de l'aliment est directement corrélée au chakra ou centre énergétique de la même couleur.

Rappelons que les chakras principaux gèrent les glandes endocrines et les hormones qui leur sont associées. Autrement dit, ils assurent le bon fonctionnement des méridiens et de la santé en général.

Ainsi, le lycopène, pigment rouge présent dans la tomate et de nombreux fruits rouges, aide à lutter contre le cancer et les troubles cardiovasculaires. Or, le premier chakra, qui gère la force vitale et qui se situe au niveau du coccyx, est de couleur rouge. Il indique note désir de vivre sur terre et de profiter de cette vie terrestre. Une fracture du bassin chez les personnes agées donne  souvent l'indication d'une fin de vie proche ; tout comme un cancer peut générer une issue fatale.

De même, les scientifiques ont découvert récemment que les aliments de couleur verte, par les polyphénols qu'ils contiennent, telles que la salade, les choux verts, les broccolis ... aidaient à lutter contre les problèmes cardiaques . Là encore, nous retrouvons un lien avec le chakra cardiaque de couleur verte qui gère note capacité à aimer son prochain comme soi-même. C'est d'ailleurs la couleur de la nature dans son ensemble dont les effets sur l'être humain sont de le ressourcer et de l'apaiser.

Dans le même ordre d'idées, nous savons aujourd'hui que les aliments de couleur jaune telles que la banane, contiennent du magnésium qui favorise la concentration, diminue la fatigue et le stress. Notre chakra ou plexus solaire, de couleur jaune, est reconnu aujourd'hui comme notre second cerveau et tel que son nom l'indique, il permet notre rayonnement personnel et est la source de notre vitalité. Il est notre véritable soleil intérieur.

En conclusion, manger des fruits et légumes d'une certaine couleur améliore le fonctionnement du chakra en question. De même, nous pouvons penser qu'en visualisant les couleurs associées au chakra correspondant - c'est la visualisation positive telle que validée scientifiquement aujourd'hui, nous améliorons de même notre vitalité et notre santé. 

Constipation et lâcher-prise - 05/12/2017

La  constipation qui exprime la difficulté à évacuer les selles normalement, nous renvoie à la difficulté à lâcher-prise et à laisser les choses, la vie se mettre naturellement en place. Elle renvoie à la tendance à vouloir retenir les choses par besoin de sécurité ou peur de l'inconnu.
L'estomac qui a pour fonction de digérer les aliments dépend de notre plexus solaire, notre deuxième cerveau, qui gère l'assimilation et la digestion des événements mais aussi la fonction hépatique ( le foi, c'est-à-dire la foi, la confiance en la vie et en ses ressources).
Si nous voulons trouver notre véritable place dans la vie et être un soleil pour les autres ( c'est aussi cela notre plexus solaire ), alors lâchons prise sachant que la vie, l'Univers, Dieu ... s'occupera bien de nous si nous lui laissons la place pour cela. 
Sans oublier, pour aider à la restauration de la fonction digestive, qu'une bonne alimentation riche en fibres ainsi que du sport faciliteront le transit intestinal de notre corps, ce véhicule qui nous permet de nous accomplir sur cette terre. 
 

Le psoriasis- 18/10/2017

C'est une affection de la peau qui se caractérise par des plaques et une desquamation de la peau. Il se localise généralement aux genoux, coudes, paumes des mains, plantes des pieds et cuir chevelu mais peut aussi atteindre le reste du corps. Il peut survenir après un choc émotionnel.

Il indique que la personne désire faire peau neuve car elle n'est pas bien dans sa peau. Souvent, la personne ne se sent pas reconnue pour ce qu'elle est et a du mal à exprimer ses désirs. Son corps lui envoie comme message de s'accepter comme elle est sans peur de se faire rejeter et de s'autoriser à prendre soin de soi et de ses envies.  

L'acné - 16/09/2017

L'acné se limite en général au visage. Il débute souvent à la puberté et se prolonge parfois au-delà de la trentaine.
Il indique souvent une mésestime de soi, que l'on ne se sent pas digne d'être aimé. C'est d'ailleurs le moyen que la personne a trouvé pour éloigner les autres. Rappelons que le visage est la première chose que l'on voit d'une personne.
Il s'agit souvent de personnes sensibles qui ont facilement honte d'elles-mêmes et qui s'en demandent beaucoup.
Notre corps nous envoie le message qu'il nous faut revoir notre perception de nous-même et que nous pouvons être nous-même sans avoir peur de l'autre ou de sa désapprobation.

Le kyste - 26/08/2017

Le kyste se caractérise par une excroissance. Il manifeste une protection que l'on s'est mise face à une déception ressentie ( déception amoureuse, manque de soutien d'un prôche... ). Il indique de la peine, du chagrin accumulés dont on n'arrive pas à se débarrasser. 

Par exemple,un kyste au visage peut indiquer que l'on ne sent  pas digne d'être aimé. Un kyste à la main que l'on ne peut plus agir comme avant , on se sent comme amputé d'une main.

Notre corps nous indique qu'il est temps de pardonner, de se pardonner ou de pardonner à celui qui nous a fait du mal.  

gratitude et énergie - 18/05/2017

On entend de plus en plus parler de gratitude envers les événements de la vie, quelqu'ils soient, bons ou mauvais. Comment remercier quand tout semble aller mal et que l'espoir d'une amélioration paraît s'éloigner de plus en plus. En fait, il faut y voir le pouvoir de la pensée créatrice ou visualisation positive - ou négative - dont on parle de plus en plus. Le positif entraîne le positif et le négatif entraîne le négatif. Simple, dit comme cela. Que faut-il y comprendre ? La science valide-t-elle tout cela ?

Effectivement, des études récentes viennent constater que le cerveau ne fait pas la différence entre le vécu et une image créée par notre cerveau ( les mêmes zones s'allument dans notre cerveau ) ; à condition de ressentir l'image visualisée car nous créons alors une émotion, c'est à dire de l'é-nergie en-motion comme j'aime souvent le rappeler. Nous envoyons alors à l'Univers ou Dieu, selon nos croyances, un message qu'il " s'empressera d'exécuter " si nous y croyons et laissons le temps s'en occuper. Le piège étant d'être trop impatient et de détisser ce que nous avons tissé telle Pénélope, femme d'Ulysse dans la mythologie grecque.

Le positif génère le positif et renforce alors notre confiance en nous et en la vie.

Nous sommes des créateurs bien plus puissants que nous ne pensons si nous observons nos pensées et de quelle façon nous alimentons inconsciemment ou non nos mal-êtres ou de vieilles blessures, d'enfance généralement. Cela vient nous rappeler la bénédicité des chrétiens au moment des repas, qui enrichissent par cet acte la valeur nutritive et énergétique des aliments en question. Donc travaillons sans relâche sur nos pensées pour que le positif remplace le négatif ; car il n'y a de toute façon pas de place pour les deux en même temps. Et nous verrons sans nul doute nos rêves advenir. Et sachons, même si cela n'est pas facile, rester confiant en la vie car rien ne se fait sans le temps ( notre planète saturne, maître du temps et de l'aboutissement des choses : ossification, projets, carrière... ).

  

L'hernie - 15/03/2017

Elle se caractérise par une sortie anormale de tout ou d'une partie d'un organe hors de la cavité qui le contient normalement.

Elle indique le besoin de sortir d'une situation, dans laquelle on se sent coincé, par une mise à plat, une rupture ou une séparation mais la peur de manquer financièrement empêche la prise de décision.

Notre corps nous envoie le message qu'il est temps de régler une situation qui ne nous convient plus : la meilleure solution étant la communication qui permet la coopération et de trouver des solutions gagnant-gagnant. Ne sommes- nous pas à l'ère du verseau , c'est-à -dire de la " fraternité " et de son application concrète ?      

Le zona - 12/02/2017

Le zona se caractérise par une inflammation ( éruption )de la peau, le long du trajet d'un nerf sensitif. Il est localisé sur le côté gauche ou le côté droit du corps et est accompagné de douleurs vives.

Il indique que la personne vit de la colère face à une situation ou à une personne. Elle a l'impression de ne pouvoir vivre sa vie comme elle le souhaiterait.

L'intensité des douleurs ressenties est fonction de la colère emmagasinée. La peau fonctionne alors comme un pot d'échappement, manifestant et essayant d'évacuer cette colère.

Le zona envoie généralement un message d'urgence, signalant qu'il est grand temps de sortir de cette situation. 

 

La dépression - 17/12/2016

 

La dépression ou pourq6uoi ce trop de pression. Pression que l'on subit de par son entourage ou que l'on se met par perfectionnisme ou peur d'être rejeté(e).

Elle prend souvent son origine dans l'enfance par besoin de ne pas déplaire à l'un de ses parents. On a de ce fait du mal à être soi-même car on risque alors de perdre l'amour de ce parent. Il s'en suit une difficulté à vivre selon ses propres désirs et à jouir de la vie. Il y a une tendance à se replier sur soi, à ruminer et à se sentir incompris(e). On a le sentiment que l'on ne peut se fier aux autres et on a du mal à se faire aider. Il y a souvent de la rancoeur, consciente ou non, envers le parent qui nous a empêché(e) d'être soi-même. Une démarche de pardon est généralement nécessaire, pardon envers le parent concerné mais aussi envers soi-même d'avoir cultivé cette rancoeur et ce mal-être.